Rien n’a “plus de sens” pour Angèle : écoutez son nouveau tube !

En l’espace de deux albums, Angèle a réussi sa conquête. Le premier album de la chanteuse belge, “Brol”, s’est arraché à plus d’un million d’exemplaires grâce aux tubes “Tout oublier” et “Balance ton quoi”, et son successeur “Nonante-cinq”, paru fin 2022, affiche 355.000 ventes à ce jour selon les calculs de Purecharts. Egérie de la maison Chanel, Angèle a enregistré des duos avec Damso (“Démons”), la popstar anglaise Dua Lipa (“Fever”) ou encore Orelsan (‘Evidemment”), joué Falbala dans le dernier “Astérix” au cinéma, et elle s’est produite pour la première fois de sa carrière au mythique festival américain de Coachella en avril. Une irrésistible ascension qui peut donner le vertige. « Ma vie est plus compliquée qu’en 2016, avant que je me lance dans cette aventure, mais beaucoup plus simple qu’en 2018. Au début, je ne me projetais pas dans une carrière de pop star. Je me voyais plutôt professeur ou accompagnatrice… En même temps, ado, j’ai le souvenir qu’un truc me manquait. Je n’étais pas malheureuse, mais j’avais beaucoup de choses à dire, qui devaient sortir. Avec le recul, j’ai eu besoin de ça pour m’épanouir » décrypte-t-elle dans les pages de Vogue.

“Rien n’a plus de sens”

Cette vie à cent à l’heure passe aujourd’hui par la scène, puisque l’interprète de “Bruxelles je t’aime” est actuellement embarquée dans la tournée mondiale du “Nonante-cinq Tour”, qui a récemment fait escale à la Wembley Arena de Londres. Cet été, il faudra se rendre en festival pour applaudir Angèle. La chanteuse de 27 ans passera par Solidays, Beauregard, le Brive Festival, le Festival de Carcassonne, Pukkelpop, le Rose festival ou la Fête de l’humanité dans les semaines à venir. Des rendez-vous ensoleillés qui seront rythmés par ses dernières compositions dont son nouveau single “Plus de sens”, qui prend le contrepoint et la succession de la ballade “Le temps fera les choses” avec ses sonorités pop.

Envoyé aux radios françaises pile à temps pour les fortes chaleurs, cet hymne entêtant, écrit et composé par Angèle elle-même avec Tristan Salvati à la production, cache un texte désillusoire traduisant les angoisses de toute une génération. « Comme la météo en novembre / Comme une étincelle dans une pompe à essence / Comme un acouphène en silence / Rien n’a plus de sens / Comme le mauvais temps en vacances / Comme le verre de trop qui rend indécent / Comme la fin du monde qui attend / Rien n’a plus de sens » énumère l’artiste belge, en tentant de noyer sa « peur de l’avenir » sur une mélodie dansante. Déjà crédité de 9,2 millions d’écoutes sur Spotify, “Plus de sens” va donc pouvoir gagner en popularité avec cette exploitation sur les ondes. On attend désormais le clip !

Yohann RUELLE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Écoutez Enjoy Station en direct gratuitement et sans limite sur votre mobile.
logo play store logo app store


Copy Protected by Chetan's WP-Copyprotect.