Booba : appel au boycott, crise diplomatique… Son concert au Maroc annulé !

Viendra ? Viendra pas ? Depuis quelques semaines, l’interrogation est de mise autour d’un concert de Booba programmé le 21 juin prochain à Casablanca, au Maroc. Sauf que l’annonce du show, prévu au Complexe Sportif Mohammed V et décrit comme « le plus grand concert de l’année », a généré une campagne de boycott envers le célèbre rappeur français. En cause ? Les paroles de certaines de ses chansons, ayant « des propos dégradants envers les femmes marocaines et nord-africaines ». C’est notamment le cas des titres “Génération assassin” (« Je vais à la chicha que pour les beurettes ») ou “E.L.E.P.H.A.N.T” (« Petite Marocaine se tape Berlusconi »). « Ce personnage n’est pas le bienvenu chez nous, faisons tous pression pour qu’il annule ce concert, mettons également la pression sur les organisateurs qui n’ont aucune dignité à inviter les ennemis de la nation ! » pouvait-on d’ailleurs lire sur le compte Twitter de TFT Morocco.

Maes parmi les anti-Booba

Des appels au boycott qui ont finalement eu raison du rappeur. En effet, le concert de Booba à Casablanca vient d’être officiellement annulé, à deux semaines de l’événement. L’information a été révélée par un responsable de l’organisation du show, expliquant que cette défection est due à un refus de la préfecture de Casablanca-Anfa. Elle a depuis été confirmée par l’AFP. Une décision qui a ravi les détracteurs de Booba, qui faisaient tout pour que le Duc de Boulogne ne vienne pas se produire dans la capitale économique marocaine. Une pétition a été lancée pour annuler le concert et a reçu jusqu’ici près de 4.500 signatures. « Les Marocain(e)s se sont sentis offensés à l’idée d’apprendre que le rappeur Booba allait se produire au Maroc » pouvait-on y lire. Même Maes, ancien protégé de Booba et désormais son ennemi, a appelé au boycott du concert sur Twitter : « Sache que tu n’es pas le bienvenu ».

La controverse autour de cette date est même montée jusque dans la sphère politique puisque le parti d’opposition islamiste Justice et Développement (PJD) a réclamé l’annulation du concert auprès du ministre de la Jeunesse et de la Culture. Le Club des avocats du Maroc a aussi porté plainte contre le rappeur pour « diffamation et injures portées contre les femmes marocaines ». Cette affaire survient en plein milieu d’une crise diplomatique persistante entre Rabat et Paris. Les 6.000 spectateurs attendus pour le concert ont reçu, ce mercredi matin, un mail d’annulation du concert et une proposition de remboursement via un bon d’achat. Si Booba n’a pas encore réagi à cette annulation, il a déjà annoncé la sortie de son nouveau single “Signé” pour le 16 juin. Une façon de répondre en chanson ?

Théau BERTHELOT

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Écoutez Enjoy Station en direct gratuitement et sans limite sur votre mobile.
logo play store logo app store


Copy Protected by Chetan's WP-Copyprotect.